Pompéi : L'aménagement du territoire

Pompéi : L'aménagement du territoire

 

 

 

 

Agencement des rues

 

Pompéi est divisée par un réseau de rues qui a évolué au fil des siècles. Le tracé des rues a évolué avec les différentes populations qui se sont succédé. Le noyau osque de la ville possède ainsi un tracé tortueux qui tranche avec l'urbanisme rectiligne des Grecs et des samnites.

La rue de Mercure est le Cardo de la ville (Cardo signifiait axe de voie nord-sud qui structure la cité.) c'est à dire la voie principale. Elle relie la porte du Vésuve à la rue de Stabies. La voie qui coupe la cité d'est en ouest se nomme Decumanus et elle relie la porte Marine à la rue du Sarno.

Le réseau des rues assure des communications rapides entre les forum périphériques (Forum Civil et Forum Triangulaire) et l'amphithéâtre. Aux croisements des grandes voies, les artères s'élargissent pour faciliter la circulation de ceux qui fréquentaient les thermes implantés aux carrefours. Deux types de circulations occupaient les rues : les véhicules et les piétons. La chaussée destinée aux véhicules était pavée de blocs polygonaux faits de trachyte verte ou de basalte. Les trottoirs étaient réalisés en béton ou en terre battue pour les tronçons datant de 80 à 44 av. J.-C. On passait d'un trottoir à l'autre grâce à de grosses pierres aux bords arrondis qui permettaient de traverser la rue quand celle-ci était inondée par la pluie ou le trop plein des fontaines publiques. L'entretien des rues incombait aux édiles (magistrats) et celui des trottoirs aux propriétaires des maisons d'où la diversité des matériaux des trottoirs.

 

La voie de l'Abondance constitue une importante partie du decumanus de Pompéi. Elle va de la rue de Stabies au Forum Civil puis de la rue de la Mer à la porte Marine pour son tracé le plus ancien. Elle relie les noyaux les plus importants de la ville : le Forum, les thermes de Stabies, l'amphithéâtre et la Grande Palestre (gymnase où on s'entraînait à la lutte). Dans sa plus grande largeur, elle fait 8,50 m.

La voie de l'Abondance est divisée en trois tronçons. Le premier va de la Porte du Sarno et monte en pente légère jusqu'au carrefour de la rue de Stabies. Ce tronçon date du IIIe-IIe siècle av. J.-C.. Il fait 4 m de large et est pavé de blocs de basalte marqués par de profonds sillons. Les trottoirs sont faits de lave ou de tuf gris de Nocera. De nombreux blocs de bords de trottoirs proches des thermopolia présentent des trous sur leurs rebords pour y attacher la bride des chevaux. Le deuxième tronçon va du carrefour de Stabies à la voie des Théâtres. Il est totalement fermé à la circulation et possède une dénivelée de 80 cm de haut comblée par des marches d'escalier. Cette dénivellation permet d'évacuer l'eau venant du Forum dans un égout en direction du sud, au-delà des limites de la ville. Le troisième tronçon date du VIe siècle av. J.-C.. et va jusqu'au Forum. Il est plus bas que le Forum et un escalier monumental en tuf gris était nécessaire pour atteindre la place. Le pavage a été remplacé dans les dernières années de 70 apr. J.-C.

Il faut imaginer cette rue comme la plus représentative de la Pompéi romaine. Le grouillement des clients, commerçants, paysans, habitants avec les boutiques aux marchandises variées, ateliers, thermopolii et maisons en font la rue la plus vivante de la cité.

 

Forum

 

Le forum était un vaste domaine situé en un point central. Celui de Pompéi, qui compte une vaste aire rectangulaire dont le périmètre mesurait plus de 400 mètres (38 m sur 142 m), se trouve dans le quartier sud-ouest ; il est donc excentré par rapport au centre habité. Le choix de cette zone fut déterminé par des raisons contingentes comme la nécessité de trouver un terrain suffisamment grand et plat, chose particulièrement difficile à Pompéi en raison de son emplacement sur un étagement spécial : en effet la ville est bâtie sur un très ancien épanchement lavique fortement incliné vers la mer.

 

Le forum était le centre de la ville, centre religieux (où s'élevaient les principaux temples comme celui de Jupiter, père de tous les dieux, et d'Apollon) et centre politique dans la mesure où c'était là que s'exerçait la justice et que les institutions publiques municipales avaient leur siège. Enfin, c'était aussi le centre économique de la cité, l'endroit où s'effectuaient les tractations et les échanges commerciaux. Les entrepôts de denrées alimentaires et, parfois, le siège des catégories de métiers les plus représentatifs y trouvaient également place.

 

Ce forum est plus récent que le forum triangulaire. La construction du forum municipal fut décidée à la suite de mutations socio-économiques, d'un accroissement démographique et d'une expansion urbaine incessante qui entraînèrent de nouvelles nécessités, dont celles d'un nouvel espace public répondant davantage aux exigences de la population et à l'importance même de la ville. C'est ainsi que fut choisie cette zone qui, jusqu'au IIe ème siècle av J.C avait été destinée au marché. Le forum de Pompéi est donc situé au carrefour des principales rues de la ville et, en particulier, de celle de l'Abondance qui constituait le centre le plus important de cette cité romaine si prospère. Les vestiges de cet important centre d'agrégation sociale ne nous révèlent qu'en partie seulement la grandeur et la beauté d'autrefois.

 

Le comitium se situe dans l'angle sud-est du forum. Ce bâtiment était réservé aux élections des magistrats de la ville tel les édiles c'est à dire les magistrats. Il a une forme presque carrée de 21,20 m de long sur 17,20 m de large et ne possédait pas de toit. Il a subi deux phases d'aménagement. La première phase se situe à la fin du IIe siècle av. J.-C.. Il possédait cinq entrées aménagées dans les murs est et ouest.

Lors des élections, les citoyens entraient par les entrées donnant sur le forum et sortaient par les portes donnant sur la voie de l'Abondance.

La deuxième phase se situe en 62 apr. J.-C., après le tremblement de terre. Trois entrées du mur ouest et quatre du mur nord sont condamnées par un mur. Ceci fut réalisé en raison de l'instabilité du bâtiment. Les parois est et sud étaient revêtues de marbre et de stucs polychrômes. Dans la paroi est, quatre niches ont été faites pour abriter des statues honorifiques. Le sol était dallé de marbre dont il ne reste que quelques fragments aux pieds des murs. Un escalier permettait de joindre une tribune adossée à la paroi sud où siégeait le plus haut magistrat de la ville. De 62 à 79 apr. J.-C., le Comitium étant en réfection, il n'était donc pas en fonction au moment de l'éruption de 79 apr. J.-C.

 

Basilique

 

Le bâtiment, de 66 m sur 27 m, date de la deuxième moitié du IIe siècle av. J.-C.. comme l'indiquent des marques de fabrique en osque sur les tuiles mentionnant Numérius Popidius, un magistrat samnite. La basilique abrite les duumvirs (assitant magistrat) présidant à la justice. Les gens s'y retrouvaient également pour des réunions d'affaires sur les problèmes légaux et économiques.

La basilique est à l'ouest du forum. L'entrée principale se situe sur le côté est donnant sur le forum.

Au fond de la basilique, face à l'entrée principale, se dresse une estrade de 2 m de haut identifiée comme le Tribunal, lieu où siégeaient les juges. Quatre colonnes corinthiennes étaient placées entre deux colonnes d'angle. Au fond du tribunal, six demi-colonnes divisent la paroi.

 

Forum triangulaire

 

Le forum triangulaire occupe l'extrémité d'une crête de lave au sud-ouest du Grand Théâtre et du Portique des Gladiateurs. Il domine la vallée du Sarno. Son emplacement est occupé depuis le VIe siècle av. J.-C. Son aspect actuel correspond à l'époque samnite au IIe siècle av. J.-C. Le forum triangulaire constitue une zone sanctuaire distincte du sanctuaire d'Apollon.

 

Le forum occupe un espace presque triangulaire, d'où son nom. Un portique de quatre-vingt quinze colonnes entoure le forum sur trois côtés. Le quatrième côté, au sud-ouest, est équipé d'une balustrade et s'ouvre sur le panorama du Golfe de Naples et sur l'embouchure du Sarno. La colonnade du portique a été restauré en 62 apr. J.-C. Sur le côté nord du portique, on trouve une fontaine et le socle d'une statue. Un muret longe la colonnade à l'est. Il crée ainsi un large corridor allant du nord au sud. On suppose qu'il s'agit d'une piste pour les courses athlétiques et équestres se déroulant pendant les fêtes religieuses.

 

Les thermes

 

Thermes du forum :

 

Les thermes du forum furent édifiés au Ier siècle av. J.-C. Ils furent les seuls à fonctionner après le tremblement de terre de l'an 62.

Ils comportent deux sections, une réservée aux hommes et l'autre réservée aux femmes ; toutes les deux possèdent un frigidarium (salle froide), un tepidarium (salle tiède) et enfin un caldarium(salle chaude). Le système de chauffage et de refroidissement des pièces s'effectuait à travers un système de tuyauterie inséré dans les interstices des murs.

 

Thermes de Stabies :

 

Les thermes de Stabies occupent une vaste zone comprise entre la ruelle du Lupanar, le carrefour d'Olconius et la rue de Stabiae. Ils constituent le complexe thermal le plus ancien de la ville. Leur construction date de l'époque de l'assujettissement de Pompéi à Rome et ils furent plusieurs fois agrandis et embellis par la suite afin de répondre aux nouveaux besoins de l'afflux de la population.

L'ensemble thermal compte un système très ingénieux de bains répartis autour d'une aire centrale servant de palestre, sorte de gymnase, et caractérisée par des colonnes entourant trois côtés du bâtiment. Les Thermes de Stabies se composent de trois parties. Tout d'abord, les salles du secteur nord, celles qui sont les plus anciennes, dotées d'une série de latrines (toilettes). Un second secteur comprend le groupe de bains privés situés derrière le portique septentrional. Le troisième secteur est situé dans la partie est : il se compose de vestiaires, d'un vestibule et de différentes pièces pour les bains froids (frigidarium), pour les bains tièdes (tepidarium) et pour les bains chauds (caldarium). Ces thermes présentent des divisions très marquées entre la zone réservée aux hommes et celle qui est réservée aux femmes. La division féminine est en effet beaucoup plus simple que la division masculine.

 

Amphithéâtre :

 

C'est un édifice imposant, d'une dimension de 130 m sur 102. grandiose, capable de contenir 12 000 spectateurs dans lequel se déroulaient les jeux du cirque et les combats de gladiateurs, si appréciés des Pompéiens qui consacraient à ces spectacles la majeure partie de leur temps libre. L'amphithéâtre, construit en 80 avant J.-C.est le plus ancien du monde romain que l'on a découvert jusqu'à ce jour.

 

La grande Palestre :

 

Le grand gymnase fut mis au jour par Amedeo Maiuri le long de la rue de l'Abondance. Construit sous Auguste, il mesure 142 par 107 mètres. Il était utilisé aussi bien en salle de sport qu'en marché aux esclaves. Derrière ses 118 colonnes était aussi donné l'enseignement à la jeunesse pompéienne. À la différence d'un gymnase de l'époque grecque, la palestre ne disposait pas de piste de course ; en revanche, en son centre était creusée une piscine (natatio) dont l'écoulement était aussi utilisé pour nettoyer les latrines (toilettes) proches.

La palestre avait subi de gros dégâts lors du tremblement de terre de 62, en particulier dans les canalisations d'alimentation de la piscine.

 

Temple de la Fortune Auguste :

 

Ce temple fut découvert le 23 octobre 1823. Il se situe à l'angle de la rue de Nola et de la rue du Forum. Il fut construit au début du Ier siècle av. J.-C., sur l'ordre de Marcus Tullius, homme politique de l'époque. L'édifice fait 24,30 m de long sur 9,30 m de large. Sa façade est orientée à l'ouest. Une première volée d'escalier est interrompue en son milieu par un autel. Une grille en fer ceinturait l'extrémité de cet escalier. Un palier permet le départ d'un escalier de neuf marches conduisant au pronaos (entrée du temple). Ce dernier est situé en haut du podium et il est orné de 8 belles colonnes corinthiennes dont quatre sur la façade et 2 pour chaque côté. Tout l'édifice était en brique recouvert de marbre blanc.

 

Temple de Jupiter :

 

Situé du côté nord du forum, il est dédié à la plus haute divinité de l'Antiquité - en réalité il fut construit en l'honneur de la triade capitoline - Jupiter, Junon, Minerve - et trône en haut d'un vaste escalier.

Construit de lave et de pierres revêtues de stuc, il fermait ce côté de la place dépouillé d'arcades. Ce temple, qui remonte au IIe siècle av. J.-C., fut réalisé en deux phases dont la seconde, projetée vers la fin du même siècle, conduisit à l'agrandissement de la structure architecturale. L'édifice a conservé sur la façade les vestiges de hautes colonnes.

L'édifice, qui fut gravement endommagé lors du tremblement de terre de l'an 62, comme semble le démontrer l'absence presque totale d'éléments ornementaux, n'avait pas encore retrouvé sa splendeur d'antan au moment de l'éruption de l'an 79. En revanche, de chaque côté, deux arches, sont demeurées presque intactes.

L'emplacement situé sous le podium est digne d'intérêt. Il servait probablement de favissa, c'est-à-dire de remise pour les objets sacrés, ou de dépôt du trésor de la ville (aerarium), comme le temple de Saturne à Rome.

 

Temple d'Appolon :

 

Le temple d'Apollon fait partie intégrante du quartier du forum, tout en lui étant antérieur. Il remonte, du moins pour ce qui est de sa partie primitive, ses fondations, au VIe siècle av. J.-C., c'est-à-dire à l'époque samnite. Il constitue probablement le cœur religieux originel. Par la suite, il fut agrandi, la partie qui donnait sur la place du forum fut fermée, puis il fut embelli vers le Ier siècle après J.-C., notamment par l'empereur Néron.

Cependant, par la suite, dans la vie civile et religieuse de Pompéi, le culte du dieu Apollon fut reconsidéré au profit du père des dieux, Jupiter, à qui fut dédié le temple le plus important du forum.

 

 

 

 

 

 



13/02/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres