Le Musée Vésuvien "G.B. Alfano"

Le Musée Vésuvien "G.B. Alfano"

 

 

Le Musée Vésuvien doit son existence à Giovann Battista Alfano. Ce géologue italien ferru de volcanologie est né le 08/12/1878 à Naples et est décédé le 27 décembre 1955 à Naples. Il était le Directeur de l'Obersavatoire géodynamique de Pompéi.

 

Passionné par le Vésuve, le scientifique s'est armé de patiente et a consacré une bonne partie de sa vie à récolter un grand nombre d'échantillons de roches, de laves, de minéraux, de gravures, d'aquarelles, de peintures à l'huile, de photos et de reproductions du célèbre volcan napolitain.

 

Le 15/10/1911, un Musée s'ouvre tant Giovann Battista Alfano a mis d'enthousiasme à recueillir tous ces éléments ! Il est bien sûr le fondateur du Musée Vésuvien qui porte son nom. Il en sera le directeur jusqu'en 1933.

 

Ce Musée eut, dès sa construction, une importance considérable pour la rareté de ces collections. Cependant, le Musée ne contient pas des pièces aussi importantes que celles détenues par le Musée de Minérologie de l'Université de Naples qui elle possède plus de 3500 échantillons vésuviens provenant de célèbres scientifiques italiens tels que Scacchi, Monticelli, Ascano ou encore Filomarino Duc Della Torre.

 

Le Musée Vésuvien possédait 1300 publications, brochures et livres concernant essentiellement le Vésuve consultés par des scientifiques venus du monde entier. Ces oeuvres étant rares la plupart était épuisée et il fallait donc se rendre au Musée pour les découvrir. De plus, à chaque nouvelle découverte, le personnel du Musée se hâtait pour mettre à jour les informations sur le volcan.

 

Hélas, la Seconde Guerre Mondiale met en péril ce Musée. Après ce conflit mondial, les collections du Musée étaient complètement abîmées et en partie disparues... De 1945 à 1974, presque 30 ans, le Musée ne semble plus qu'être qu'un souvenir...

 

L'espoir renaît le 13/11/1974 lorsque la Région et l'"Azienda di Cura e di Soggiorno" (Organisme de Soins et de Séjours) de Pompéi apporte un soutien. Le Musée peut donc à nouveau ouvrir ses portes au public. Il est situé dans des locaux amples et modernes, certaines pièces sont restaurées d'autres sont trouvées.

 

Actuellement, la collection minérologique comprend 200 échantillons de roches et minéraux Vésuviens, de cendres et de fragment de lave. Dans les nouvelles salles, 64 panneaux servent à présenter les gravures anciennes, aquarelles, croquis mais aussi photos datant de la fin du XIX ème siècle. On retrouve aussi les témoignages des éruptions les plus puissantes de l'an 79 à 1944.

 

Pour visiter le Musée, il faut s'adresser à l'Azienda Autonoma di Soggiorno e Turismo (Organisation Autonome des Séjours et du Tourisme).

 



19/01/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres