L'éruption de 1631

L'éruption de 1631

 

Avant cette éruption, le Vésuve avait connu une petite activité en 1501. Mais, après 130 ans de tranquilité durant lesquels la végétation avait recouvert les pentes de l'édifice et des demeures avaient été construites, le Vésuve se réveilla à nouveau.

 

De juillet à décembre, des tremblements de terre agitèrent le volcan. En décembre, l'eau s'épuisa dans les puits. Les animaux domestiques étaient extrêmement nerveux, surtout la nuit.

Au matin du 16 décembre, un nuage étrange sortit du cratère. Puis, le cratère étant enfin ouvert, de brusques explosions eurent lieu immédiatement projetant de la lave liquide. Le nuage de cendres sortant du cratère prit la forme d'un pin parasol comme il y avait eu lors de la célèbre activité de l'an 79. Tout autour du volcan l'air devint sombre.

Vers 11 heures des lazardes s'ouvrirent sur le flanc nord de l'édifice. La lave s'épancha. Elle recouvrit une grande partie de l'Atrio du Cheval. Des rafales de gaz toxiques commencèrent à se répondre. 40 000 personnes tentèrent de trouver refuge à Naples.

 

Durant la nuit du 16 au 17 décembre, de fortes secousses mirent les habitations en danger. Le lendemain matin, à 7 heures, une explosion énorme décapita le sommet du volcan. Des blocs gigantesques furent expulsés à des dizaines de mètres de hauteur. Puis, à 9 heures, un puissant lahar descendit sur le côté ouest du Vésuve en détruisant de nombreux villages jusqu'à la mer. Au même moment un violent séisme ouvrit trois nouvelles fissures. Mais c'est de 10 à 11 heures que les coulées de lave eurent le plus d'impact : Les coulées avançaient à une vitesse de 3 km/h. Ainsi, Portici et Torre Del Greco furent rapidement ensevelis mais aussi Herculanum (enseveli une seconde fois mais à l'époque ne savait l'existence de cette cité antique).

A midi, La baie de Naples paraissait être en pleine nuit tant la quantité de cendres dans l'air était forte.

 

Le 18 décembre, le volcan sembla se calmer. Lorsque le nuage de cendres se dissipa, les habitants constatèrent que le Vésuve s'était abaissé de 168 mètres. Il y eut encore de petites manifestations jusqu'aux premiers jours de l'an 1632.

 

Le Vésuve a tué 4000 personnes lors de cette éruption. Il provoqua aussi la mort de 6000 animaux. Plusieurs villes, telles Boscotrecase, Torre Annunziata, Torre Del Greco, Portici ont été endommagés voire même détruits.

 

A Naples, l'épaisseur de la couche de cendres était de 30 cm. Le volcan avait perdu 168 mètres de hauteur et son cratère, qui avait un diamètre de 600 mètres avant l'éruption, était désormais une caldeira de 1600 mètres de diamètre. Il s'agit de l'éruption historique la plus violente du volcan à ce jour après, bien sûr, la terrible activité de l'an 79.



10/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres